search instagram arrow-down

Si vous ne me suivez pas sur Twitter, où je suis le plus actif, mais que vous voulez être prévenu.e par mail à chaque article. ;)

Rejoignez 46 autres abonnés

Mes réseaux

Explor’o’pod

Archives

U-H-L #20 – Acadie, Dave Hutchinson

Boogeyman – Dead Posey (extrait de l’EP Freak Show)

Tout le souci quand on se tient un peu au courant des sorties et des avis de gens qui parlent de bouquins comme moi, c’est que des fois, des infos passent au travers de mon filtre. Ce qui, je pense, a clairement retardé ma lecture d’Acadie. Je ne dirais pas la nature de l’information en question, mais c’est le genre qui vous fait regarder d’avance votre lecture différemment, en attente de cet élément supplémentaire dont vous n’auriez pas eu idée autrement. Et c’est toujours dommage pour moi, de ne pas pouvoir oublier ce genre de petits détails avant une lecture. Foutu pour foutu, sachant que je n’oublierais pas ce détail, et n’étant pas motivé pour de plus gros morceaux littéraires, je me suis dit qu’une novella de la collection Une-Heure-Lumière constituait un compromis tout à fait acceptable.

Duke, président d’une colonie spatiale parce qu’il était celui qui en avait le moins envie, est réveillé un matin par la nouvelle d’une intrusion dans le système qui les accueille, lui et ses administrés. Des perspectives sombres s’annoncent, l’amenant à prendre des décisions difficiles et à interroger ses priorités auprès de l’étrange communauté dont il fait partie.

Un texte assez malicieux, pour une grande partie en tout cas, qui fait la part belle aux petits fulgurances de dialogues et aux réflexions scientifiques de haute volée, quoique bien vulgarisées, se permettant parfois quelques raccourcis pour simplement se concentrer sur l’intrigue même. On passe un bon moment en compagnie de Duke, personnage assez gouailleur et sympathique, qui sait tout de même se faire sérieux quand les enjeux le nécessitent, et nous tient bien compagnie dans les deux cas, à l’image du texte dont il est issu.

Et si la progression est relativement fluide, les blagues efficaces et l’intrigue intéressante, il faut quand même admettre un petit goût de trop-peu une fois la dernière page tournée. Peut-être par le manque d’une conclusion plus définitive ou d’une construction plus complète, afin de mieux jouer sur d’éventuelles ambiguïtés, plus d’indices sur les issues présentées à la conclusion de l’ouvrage, que sais-je. Mais nulle raison de réellement bouder son plaisir, ça demeure sur la ligne de la collection en terme de qualité générale.

Certes pas ma préférée parmi toutes celles que j’ai déjà lues, mais certainement pas un mauvais moment donc. C’est malin, ça file droit, ça manque peut-être juste d’un peu plus de pep’s ou de contenu pour vraiment me séduire. Mais c’est cool, et c’est tout que je demande, quelque part.

Au plaisir de vous recroiser.
En attendant, que votre avenir soit rempli d’étoiles. 😉

One comment on “U-H-L #20 – Acadie, Dave Hutchinson

Votre commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :