search instagram arrow-down

Si vous ne me suivez pas sur Twitter, où je suis le plus actif, mais que vous voulez être prévenu.e par mail à chaque article. ;)

Rejoignez 63 autres abonnés

Mes réseaux

Archives

Fragments – 4

Crédits : @avantigwen

Les Frères Dunwich : 1

[…]

« Tu crois qu’on a merdé ?
– Indubitablement. »

Un long silence. Chargé de honte et d’un amusement coupable. Un silence de gosses conscients de leur faute avant même de se faire attraper avec la main dans le pot de confiture.

« Garth ?
– Spencer.
– Tu penses que c’est arrivé à Maman, ce genre de trucs ?
– J’espère. Sinon c’est grave la honte.
– Ouaip. Mais nous on débute, c’est normal qu’on fasse des bêtises. Elle a pas eu le temps de nous former à tout, c’est pas vraiment de notre faute.
– C’est ça. Mais tu sais ce qu’elle disait à propos des choses qui sont pas de notre faute. »

Ils détournent les yeux quelques secondes de l’effroyable spectacle dans le ciel pour se regarder mutuellement par dessus le capot de Bazil. Ils se sentent tous les deux compter dans leur tête. Ils ne sauraient vraiment dire pourquoi, mais c’est important pour eux d’être synchros. Une question de symbole, peut-être. Où le besoin de se raccrocher l’un à l’autre.

« Si tu ne fais rien pour empêcher que ça arrive alors que tu le peux, c’est de ta faute. »

L’harmonie n’était pas parfaite, mais largement suffisante pour leur faire décrocher un sourire de fierté familiale teinté de nostalgie amère.

« Bon après, faut être honnête, je sais pas si on peut réellement faire quelque chose là. J’ai l’imp…
– Nan, regarde, tout en bas ! Les éclairs, la brume saumon ! Je crois que me souviens d’un passage du journal de Maman qui en parle ! »

Garth se précipite à l’arrière du Pick-up pour extraire le journal de sa mère de son compartiment blindé et le feuilleter frénétiquement. Spencer s’approche doucement de lui pour essayer de lire par dessus son épaule ; mais son cadet trépigne trop pour qu’il parvienne à accrocher seulement un mot. Déjà que l’ouvrage est un bordel sans nom, entre les collages, les agrafes, les pattes de mouche et les références obscures, il renonce très vite et se décide à s’allumer une clope pour patienter.
Puis va faire un tour sur la banquette arrière pour tirer un petit godet de vodka maison à Lavinia. L’écoulement poisseux de l’alambic couvre un peu le bruissement des pages, ce qui n’est pas désagréable. Spencer sourit un peu, presque malgré lui, il aime bien ces instants où il sent à quel point ils sont différents, tous les deux
Il va ensuite pour allumer la radio, espérant tomber sur l’un des rares créneaux diffusant de la folk russe passable sans trop de conviction, mais son frangin ne lui en laisse pas le temps. C’est ptet’ pas plus mal.

« A-Ah ! Voilà ! Viens voir, c’est là ! »

Même pas le temps d’extraire sa grande carcasse de l’habitacle et de faire un pas que Garth lui brandit déjà le journal ouvert sous le nez, en pointant un endroit précis du texte de l’index, tapotant la page comme le premier de la classe qu’il est en son for intérieur. Spencer tire tranquillement une taffe de sa cigarette tout en tenant ce qu’il reste de son shot de voka. De l’autre main, il saisit le journal et le met à la bonne distance pour réussir à déchiffrer l’écriture de sa chère maman.

Brume rose, éclairs à la verticale d’une porte dimensionnelle, ciel chargé, créature gigantesque en instance de passage : cérémonie en cours, quelques minutes, pas plus. Cesser rituel, dernière chance.

Un regard amusé au frangin qui commence déjà à refermer les portières et rappelle son drone.

« Eh bah nous voilà fixés, rien n’est perdu. Il nous reste des munitions pour le lance-grenade ? »

[…]

Votre commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :