search instagram arrow-down

Si vous ne me suivez pas sur Twitter, où je suis le plus actif, mais que vous voulez être prévenu.e par mail à chaque article. ;)

Rejoignez 56 autres abonnés

Mes réseaux

Explor’o’pod

Archives

Frantz, Dominique Douay & Sébastien Hayez

I am The Tyrant – Frozen Crown (extrait de l’album The Fallen King)

Quel étrange texte. J’aurais pu, comme je le fais d’habitude, commencer par raconter ma rencontre avec cette nouvelle graphique, faute d’un meilleur terme, reçue dans le cadre du crowdfunding des Moutons Électriques auquel j’ai participé il y a quelques mois. Mais sitôt refermé, la première chose qu’il me fallait en dire, c’était ça, parce que malgré tout ce que j’aurais à en dire, rien ne pourra plus représenter ce que j’en ai pensé que ça : quel étrange texte.

Une nouvelle graphique donc. Écrite par Dominique Douay, et illustrée par Sébastien Hayez, dans un concept éditorial rare, où le texte et les conceptions graphiques se croisent et s’influencent mutuellement au gré des points de vue développés ou des illustrations. Ce qui peut nous amener donc à passer du noir sur blanc au blanc sur noir, ou à tenir notre livre dans un sens différent pour suivre certains pans de l’intrigue. Et c’est très cool ; créant au delà du contenu un contenant vivant, qui amène du sens supplémentaire en plus d’être très beau, sans compter que j’aime beaucoup le grain de papier choisi. Concernant les illustrations elles même, elles font preuve d’une audace très cohérente, dont je ne serais pas fan en temps normal, mais qui fait tout à fait sens le long de ce texte, donc je n’ai pas boudé mon plaisir à prendre autant le temps de lire que de regarder.

Après, il faut bien faire face à la réalité du texte en lui même, et ça devient plus compliqué pour moi. L’introduction m’a intrigué, notamment par son ton oralisé et léger très réussi, mais l’enchaînement des événements qui suivaient n’a cessé de me faire lever un sourcil perplexe, ne comprenant pas vraiment où tout cela allait. Paradoxalement, alors que les explications m’étaient livrées, je comprenais de moins en moins, pas tant l’intrigue en elle même, plutôt limpide, mais ce qu’elle pouvait signifier au delà d’elle même. Entre la construction volontairement décousue et les réflexions proposées en filigrane, je n’étais sûr du ton employé, et donc de l’interprétation à en faire, même si je pencherais vers la satire ; ce qui me ferais donc dire qu’elle manquait peut être un peu de mordant à mon goût. Pas mal de bonnes choses cependant, quelques concepts plutôt malins et une plume espiègle, mais une exploitation dont je ne peux pas dire qu’elle m’ait vraiment séduit. La conclusion m’a tiré un sourire sincèrement amusé, mais m’a surtout fait me dire après-coup que j’avais raté quelque chose, ou que ce quelque chose m’avait raté. Dommage.

Une histoire originale qui pour moi, quelque part n’a pas assez pris son temps pour pleinement exprimer son potentiel, manquant peut être un peu d’approfondissement dans sa démarche afin de taper aussi fort que voulu. Mais un concept éditorial très séduisant dont je trouverais très alléchant qu’il fasse collection à part entière à l’avenir, permettant sans aucun doute de mettre à profit les talents d’illustrateurs de talent, comme d’autres auteurs audacieux et créatifs.

Au plaisir de vous recroiser.
En attendant, que votre avenir soit rempli d’étoiles. 😉

2 comments on “Frantz, Dominique Douay & Sébastien Hayez

  1. muriellerochebrunet dit :

    A découvrir pour la beauté combinée des illustrations et du texte (même si parfois plus inégal). Mais une vraie création originale recommandée et à encourager !!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :