search instagram arrow-down

Si vous ne me suivez pas sur Twitter, où je suis le plus actif, mais que vous voulez être prévenu.e par mail à chaque article. ;)

Rejoignez 56 autres abonnés

Mes réseaux

Explor’o’pod

Archives

U-H-L #17 – Helstrid, Christian Léourier

Chris Rea – The Road To Hell (Part 2) (Extrait de l’album éponyme)

Avant qu’on commence, il faut savoir que je n’y suis pour rien. Je n’ai pas décidé de parler de la collection Un-Heure-Lumière deux jours de suite. Remarquez, je m’en plains pas hein, mais on pourrait commencer à douter de ma partialité à ce sujet.
Seulement voilà, il s’avère que Le Bélial et ses auteurs ont été récompensés de deux prix d’affilée au festival de science-fiction des Utopiales. Le prix Julia Verlanger hier pour Les Meurtres de Molly Southborne, de Tade Thompson ; et donc aujourd’hui, Helstrid, de Christian Léourier, récompensé du prix Utopiales, tout simplement.
Avant de vous expliquer exactement pourquoi ce prix est amplement mérité et pourquoi il est lui aussi dans mon Top 5 de cette merveilleuse collection, encore un petit clin d’œil (j’en ferai systématiquement un, soyez prévenus) à Aurélien Police, qui confirme à chaque couverture son insupportable talent.

Mais concentrons nous sur le texte. Nous sommes ici plongés dans l’esprit d’un homme chargé d’accompagner de l’intérieur un convoi de ravitaillement composés de trois voitures pilotés par des IA sur un parcours dangereux entre deux stations de surface sur la planète inhospitalière Helstrid.
Toute l’histoire se concentre plus précisément sur la discussion entre notre protagoniste et l’IA chargée du véhicule dans lequel il est embarqué, tournant autour de leurs accords et divergences, influencés d’un côté par la programmation de l’IA et le passé difficile de cet homme qui en est venu à venir travailler sur Helstrid, un caillou invivable seulement utile à l’extraction de ressources à destination du reste de l’Humanité. Voilà pour l’intrigue, inutile d’en dévoiler plus.

Or, si ce texte à l’époque m’a autant séduit, ce n’est pas tant pour l’intrigue que la façon dont elle est racontée. Aucune audace particulière dans la façon d’écrire, simplement une plume d’une précision et d’une beauté sans égales. Christian Léourier est un écrivain des sentiments, un peintre de l’instant. Jamais ou presque avant ou après lui, je n’ai encore rencontré un écrivain capable d’une telle capacité à saisir une émotion et à la coucher sur le papier avec une telle virtuosité. (Preuve en est le prix Elbakin qu’il a reçu cette année pour le magnifique premier tome du Diseur de Mots chez Critic, j’y reviendrai sans doute). Tellement de moments de grâce, d’instants privilégiés qui nous plongent au cœur de cette histoire qui en elle même ne devrait pas tant nous émouvoir, mais qui y parvient par la seule force de sa candeur et de sa puissance évocatrice.

Helstrid, c’est la preuve qu’un cadre réaliste n’est pas indispensable à la catharsis ou à la réflexion. Quand la conscience, le souffle, la sensibilité sont au service des personnages et de ce qu’ils expriment, au delà d’eux même, on y retrouve la force des plus grands textes, tout genre confondu. Helstrid est un grand texte parce qu’il s’affranchit de son cadre pour nous livrer quelque chose d’universel, dont tout le monde sans exception peut tirer quelque chose qui l’aura touché, sans compter qu’il se permet, en passant, le luxe de conceptualiser quelques idées avec une originalité et une fraîcheur magistrales. Le genre de texte auquel on repense avec émotion, en s’en rappelant un instant, dont on ressent le besoin de le partager, pour justement partager le plaisir d’y revenir.

Et c’est aussi pour ça que j’ai un grand plaisir à partager ce texte avec vous. Parce qu’il a laissé ses traces chez moi et que j’en suis très heureux. Certains aiment à dire Carpe Diem, moi, grâce à Christian Léourier, j’aime à dire que « Seul le présent a le visage de l’éternité ».

Au plaisir de vous recroiser,
En attendant, que votre avenir soit rempli d’étoiles.

2 comments on “U-H-L #17 – Helstrid, Christian Léourier

Votre commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :